7 bonnes raisons de ne pas devenir praticien en hypnose

FORMATION HYPNOSE
Nouvelle Session:
Septembre 2024
voir les Infos, Avis et Inscription 

Jérémy Doyen, Hypnose Orleans
Sommaire

30%.

C’est le taux de travailleurs souhaitant faire une reconversion professionnelle.

Et pourquoi pas ? Qui a dit que l’on devait rester dans le même métier toute sa vie ?

Et c’est d’ailleurs après reconversion que l’on en vient souvent à devenir Praticien en Hypnose.

Dans mon entourage pro et parmi les nombreux praticiens en hypnose que je côtoie, au moins 99% d’entre eux sont devenus hypnothérapeutes après reconversion professionnelle.

ne pas devenir praticien en hypnose

Et s’il y a de nombreuses excellentes raisons de devenir praticien en hypnose… il y en a d’autres à ne surtout pas suivre. En voici 7 :

1-Pour sauver tout le monde

Pour être direct : ce n’est pas le rôle d’un praticien en hypnose… On ne sauve personne. Et nous n’avons pas à sauver qui que ce soi.

Un praticien en hypnose est là pour accompagner vers l’objectif de son client.

Commençons par le mot « accompagner » et sa définition (Dictionnaire Le Robert) : se joindre à (qqn) pour aller où il va en même temps que lui.

Le changement ne se fait pas sans le client, on ne force personne à changer… et on ne décide pas à sa place. Nous ne sommes là que pour accompagner les personnes qui le demandent… et pas toutes celles que l’on veut sauver absolument.

Deuxième terme important : « vers l’objectif de son client ». C’est la personne accompagnée qui décide elle-même où elle souhaite aller. Nous n’avons ni conseil ni décision à prendre pour elle. Même si son choix nous déplait.

2-Pour se sauver soi-même

Accompagner les autres ne doit jamais être une thérapie pour soi.

Quand vous êtes dans votre rôle de praticien en hypnose, vous n’existez plus. La personne la plus importante est celle qui est en face de vous. Vos émotions et problèmes personnels ne doivent en aucun cas interférer (… ou le moins possible, nous sommes humains avant tout).

Si vous traversez une période avec des problématiques que vous n’arrivez pas à gérer ? Faites-vous accompagner… mais n’utilisez pas vos séances et vos clients pour vous sauver vous…

3-Pour gagner de l’argent facilement

Est-ce que l’on peut gagner sa vie en tant que praticien en hypnose ? Oui.

Tout dépend du niveau de vie que vous attendez ou cherchez.

Est-ce que c’est facile de gagner de l’argent facilement en tant qu’hypnothérapeute ?

À vous de voir si c’est facile de

  • trouver un bon emplacement pour s’installer en fonction de la localisation, de la « concurrence », du marché.
  • Se faire connaitre et gérer une communication efficace.
  • Se créer une clientèle… et savoir la renouveler (l’hypnose est une thérapie brève et l’accompagnement se fait sur quelques séances maximum). Comme pour beaucoup de métiers, il faut en moyenne 3 ans pour y arriver.
  • Fixer un tarif cohérent (pour ses clients et pour soi).
  • Gérer la saisonnalité.

4-Pour prodiguer mon don

L’hypnose n’est pas un don, c’est une technique qui s’apprend. Et nous ne servons à rien.

Choquant ?

C’est fait pour.

Le but d’un praticien en hypnose doit être de rendre leur autonomie à ses clients le plus rapidement possible. Jusqu’à ce qu’ils en oublient même que c’est l’hypnose qui les a aidés.

Ce n’est pas l’hypnose qui les a aidés d’ailleurs. Ni votre « don ». Ni vous.

C’est lui-même : en prenant conscience de son problème, en l’acceptant, en décidant de changer, en passant à l’action, en choisissant de suivre vos suggestions.

Vous ? Votre seul rôle a été de l’accompagner et de lui montrer techniquement comment avancer vers son objectif. Un praticien en hypnose est une rampe d’escalier tout au plus.

(Mais je vous rassure, c’est que du bonheur d’être cette rampe d’escalier)

5-Pour faire comme Messmer

Alors, faites une formation d’hypnose de spectacle… pas d’hypnose d’accompagnement.

Vous vous éclaterez bien plus.

Les outils sont les mêmes… mais pas l’objectif ni la mise en action.

6-Parce que c’est « à la mode »

Les modes vont et viennent… changerez-vous d’orientation pro tous les ans en suivant la mode ?

Aurez-vous encore assez d’énergie et de moral pour continuer de bien accompagner vos clients lors d’une période de baisse de rdv (et donc de rentrée d’argent) pendant que l’hypnose est mal menée à cause d’actualités plutôt glauques la concernant ? L’effet Messmer ne dure pas longtemps…

Saurez-vous résister psychologiquement aux attaques gratuites, souvent par écran interposé et caché derrière un pseudo, des grands défenseurs des pauvres ignorants devant l’arnaque charlatanesque de l’hypnose ?

7-Pour éviter une formation longue et difficile dans un autre domaine

Les techniques hypnotiques d’accompagnement (accueil, recueil d’informations, discours pré-hypnotique, induction, approfondissement, travail d’accompagnement en transe, ancrage, suggestions post-hypnotique, émerge) peuvent s’apprendre efficacement en quelques jours c’est vrai.

Les techniques ne font pas tout, loin de là.

Il faut une formation continue en plus d’une implication et un travail personnel intenses.

Entre les formations spécifiques, les lectures, la pratique, les échanges, les discussions entre pairs, les conventions, les supervisions, les intervisions, les visios… la formation ne doit jamais s’arrêter.

Devenir « Accompagnant » prend toute une vie.

Toujours envie de devenir Praticien Hypnose ?

Ce sera un plaisir de vous partager cette compétence dès le 20 septembre à Orléans :

Et dès le 25 janvier 2025 à Castres :

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Jérémy Doyen, Hypnose Orleans

Jérémy Doyen

Je suis praticien en hypnose à Orléans dans le Loiret. J’ai découvert l’hypnose, il y a quelques années au hasard de certaines rencontres. Sa simplicité et son efficacité m’ont immédiatement passionné et je fais maintenant le plus beau métier du monde en accompagnant les personnes vers leurs objectifs.

Rechercher
Combien dépensez-vous en cigarettes ?
Par mois ? Par an ?