La transe hypnotique, ce mot qui fait peur

Jérémy Doyen, Hypnose Orleans
Sommaire

La transe hypnotique ! Rien que le mot “transe” évoque des images de spirales tourbillonnantes, de pendules oscillants et de personnes agissant comme des poules sur une scène. C’est un terme qui, pour beaucoup, est enveloppé de mystère, d’intrigue et, osons-le dire, d’une pointe de crainte. La culture populaire, avec ses films et ses émissions de télévision, a souvent dépeint la transe comme un état dans lequel une personne perd tout contrôle, devenant le jouet d’un hypnotiseur maléfique. Mais est-ce vraiment le cas ?

Si vous êtes ici, c’est probablement parce que vous êtes curieux, peut-être même sceptique, et vous voulez en savoir plus. Et je suis là pour vous guider à travers ce voyage fascinant, pour démystifier la transe hypnotique et vous montrer ce qu’elle est vraiment. Car, contrairement à ce que l’on pourrait penser, la transe est un phénomène naturel, que nous expérimentons tous, plus souvent que nous ne le réalisons.

Alors, accrochez-vous, car nous allons plonger profondément dans le monde de l’hypnose, explorer la réalité derrière les mythes et découvrir le véritable pouvoir de la transe hypnotique.

transe hypnotique

Pourquoi la “transe hypnotique” effraie-t-elle tant ?

Ce mot rappelle des images de films d’horreur, de personnes zombifiées ou de scènes mystiques. Mais d’où vient cette peur ? Pourquoi ce terme, qui est en réalité un outil thérapeutique puissant, est-il si souvent mal compris ou même redouté ?

Tout d’abord, la culture populaire y est pour beaucoup. Les films, les séries télévisées et même certains livres ont souvent dépeint l’hypnose comme un moyen de contrôler l’esprit d’une autre personne, de la forcer à faire des choses contre sa volonté ou même de la transformer en une sorte de marionnette. Ces représentations ont créé une image faussée de ce qu’est réellement la transe hypnotique.

Ensuite, il y a le mot lui-même : “transe”. Il évoque des images de rituels mystiques, de possessions ou d’états altérés de la conscience qui peuvent sembler effrayants ou hors de contrôle. Pourtant, dans le contexte de l’hypnose, la transe est simplement un état de relaxation profonde et de concentration. Ce n’est pas un état dans lequel une personne perd le contrôle ou devient vulnérable à des influences extérieures.

De plus, certaines idées reçues circulent encore, comme celle selon laquelle une personne sous hypnose pourrait révéler des secrets profondément enfouis ou être forcée de faire quelque chose qu’elle ne veut pas. Ces mythes, bien que largement démystifiés par la communauté scientifique, persistent dans l’imaginaire collectif. Nous les decortiquons dans notre article dédié Les fondements de l’Hypnose : Mythes et Réalités.

Enfin, la peur de l’inconnu joue un rôle majeur. Beaucoup de gens n’ont jamais expérimenté l’hypnose ou ne comprennent pas vraiment comment elle fonctionne. Cette méconnaissance peut engendrer des appréhensions ou des idées fausses.

Il est donc essentiel, en tant que praticien, de démystifier la transe hypnotique, d’expliquer ce qu’elle est réellement et de rassurer nos clients sur sa nature bienveillante et thérapeutique. Après tout, la transe est un état naturel que nous expérimentons tous, par exemple lorsque nous sommes absorbés par un livre ou un film. La seule différence, c’est que dans le contexte de l’hypnose, cet état est induit de manière intentionnelle pour favoriser le mieux-être et la transformation.

Démystification de la transe hypnotique :

Avant de plonger dans le vif du sujet, prenons un moment pour vraiment comprendre ce que cela signifie. Vous pourriez être surpris de découvrir que c’est quelque chose que vous avez probablement déjà expérimenté sans même le savoir.

Qu’est-ce que la transe hypnotique ?

La transe hypnotique, contrairement à ce que son nom pourrait suggérer, n’est pas un état mystique ou surnaturel. C’est en réalité un état de concentration intense et de relaxation profonde. Imaginez-vous plongé dans un bon livre ou complètement absorbé par un film au point d’oublier tout ce qui vous entoure. C’est un peu ce que ressent une personne en transe hypnotique. Elle est profondément concentrée sur ses sensations internes, ses pensées ou les suggestions de l’hypnothérapeute.

Cet état est souvent accompagné d’une sensation de relaxation profonde, d’une diminution de la conscience de l’environnement extérieur et d’une augmentation de la suggestibilité. Cela signifie que la personne est plus réceptive aux suggestions qui peuvent l’aider à apporter des changements positifs dans sa vie.

Comment cela se compare-t-il à d’autres états de conscience ?

La transe hypnotique est l’un des nombreux états de conscience que nous pouvons expérimenter. Pour le mettre en perspective, considérons quelques états familiers :

  • État de veille : C’est notre état de conscience quotidien, lorsque nous sommes alertes, conscients de notre environnement et capables de penser logiquement.
  • Sommeil : C’est l’état opposé à l’éveil, où notre conscience de l’environnement extérieur est minimale ou inexistante.
  • Rêverie : C’est cet état flottant que nous ressentons parfois juste avant de nous endormir ou juste après nous être réveillés. C’est un peu comme être entre l’éveil et le sommeil.

La transe hypnotique se situe quelque part entre l’état de veille et la rêverie. Ce n’est pas un sommeil, car la personne est toujours consciente et peut souvent se souvenir de tout ce qui s’est passé pendant la séance. Cependant, c’est un état de relaxation plus profond que la simple rêverie.

En fin de compte, la transe hypnotique est un état naturel et bénéfique que nous avons tous la capacité d’atteindre. Et avec l’aide d’un hypnothérapeute qualifié, cet état peut être utilisé pour favoriser l’a guérison’évolution, le changement et le bien-être.

La transe hypnotique dans l’histoire :

Lorsqu’on parle de transe hypnotique, on pourrait penser que c’est un concept moderne, une invention récente. Mais la transe, sous une forme ou une autre, a toujours fait partie de l’histoire humaine. Jetons un œil à son voyage à travers les âges.

Comment la transe a été perçue à travers les âges :

Bien avant que le terme “hypnose” ne soit inventé, les anciennes civilisations utilisaient déjà des états de transe à des fins religieuses, thérapeutiques et rituelles. Les chamans, par exemple, entrent souvent en transe pour communiquer avec le monde des esprits ou pour guider leur communauté.

Dans l’Antiquité, les Grecs avaient des temples du sommeil, appelés “Asclépiéions”, où les patients étaient mis dans un état de transe pour recevoir des guérisons ou des conseils des dieux. Ces pratiques montrent que la transe était respectée et valorisée comme un moyen d’accéder à une sagesse ou à une guérison supérieure.

Cependant, avec l’avènement de l’ère moderne et de la science, la perception de la transe a commencé à changer. Elle est passée d’un état sacré à quelque chose de mystérieux, voire de suspect. Les spectacles d’hypnose du 18ème et 19ème siècle, où les hypnotiseurs faisaient réaliser à leurs sujets des actes étranges ou comiques, n’ont fait qu’ajouter à cette méfiance.

Les figures marquantes de l’hypnose et leurs contributions :

  • Franz Mesmer (1734-1815) : Souvent considéré comme le “père de l’hypnose”, Mesmer croyait en une force universelle, qu’il appelait “magnétisme animal”, qui pouvait être utilisée pour guérir. Bien que ses théories aient été largement discréditées, ses techniques ont jeté les bases de l’hypnose moderne.
  • James Braid (1795-1860) : C’est lui qui a mis en avant le terme “hypnose” (déjà utilisé par Henin de Cuvillers), dérivé du mot grec “Hypnos”, qui signifie sommeil. Braid a été le premier à reconnaître que l’hypnose n’était pas un état de sommeil, mais plutôt un état de concentration focalisée.
  • Jean-Martin Charcot (1825-1893) : Un neurologue français qui a été l’un des premiers à étudier l’hypnose sous un angle scientifique. Il croyait que l’hypnose était un état pathologique lié à l’hystérie.
  • Sigmund Freud (1856-1939) : Le père de la psychanalyse a initialement utilisé l’hypnose dans son travail, mais l’a finalement abandonnée au profit de la libre association. Cependant, son intérêt pour l’hypnose a contribué à la populariser en tant que technique thérapeutique.
  • Milton H. Erickson (1901-1980) : Psychiatre et psychologue, Erickson est considéré comme le père de l’hypnose moderne. Il a développé une approche non directive et a introduit de nombreuses techniques innovantes qui sont encore largement utilisées aujourd’hui.
  • Dave Elman (1900-1967) : Venant du monde du divertissement, Elman est devenu une figure incontournable de l’hypnose thérapeutique. Il a introduit une technique d’induction rapide, permettant d’atteindre des états profonds de transe en un temps record. Son approche et ses méthodes, notamment décrites dans son livre “Hypnotherapy”, continuent d’inspirer les praticiens modernes.

La transe hypnotique a parcouru un long chemin à travers l’histoire, de l’ancien rituel sacré à l’outil thérapeutique moderne. Les contributions de ces figures marquantes ont façonné notre compréhension et notre utilisation de l’hypnose, faisant de la transe un outil précieux.

la transe en hypnose
la transe en hypnose

Les idées reçues sur la transe hypnotique :

La transe a toujours été entourée de mystère, d’intrigue et, avouons-le, de pas mal de malentendus. En tant que praticien, je suis souvent confronté à des idées préconçues sur ce qu’est réellement la transe. Abordons certains de ces mythes courants et démystifions-les ensemble.

Les mythes courants :

  • “On perd le contrôle de soi-même.” C’est probablement l’une des plus grandes craintes que les gens ont à propos de l’hypnose. L’idée que quelqu’un d’autre pourrait prendre le contrôle de votre esprit est, bien sûr, effrayante. Mais la réalité est tout autre. Lorsque vous êtes en transe hypnotique, vous êtes en réalité dans un état de concentration profonde et focalisée. Vous êtes toujours conscient et en contrôle de vos actions. Pensez-y comme à une méditation profonde où vous êtes pleinement conscient de votre environnement, mais très concentré sur une pensée ou une sensation particulière.
  • “On peut être forcé à faire des choses contre sa volonté.” Les spectacles d’hypnose ont souvent renforcé cette idée, montrant des participants apparemment “contrôlés” par l’hypnotiseur pour faire des choses ridicules. Mais la vérité est que l’hypnose ne peut pas vous faire faire quelque chose que vous ne voulez pas faire. En réalité, les participants de ces spectacles sont souvent des volontaires qui sont prêts à jouer le jeu (ce qui ne veut pas dire faire semblant… mais simplement se laisser vivre l’expérience). Dans un cadre thérapeutique, l’hypnose est utilisée pour aider les clients à accéder à leurs propres ressources intérieures et à réaliser des changements positifs. Vous ne ferez jamais rien qui va à l’encontre de vos valeurs ou de vos croyances.
  • “C’est comme être endormi ou inconscient.” Bien que le mot “hypnose” vienne du grec “Hypnos”, qui signifie sommeil, être en transe hypnotique n’est pas du tout comme être endormi. Les personnes en transe sont souvent très alertes et conscientes de leur environnement. Elles peuvent entendre les sons autour d’elles, ressentir des sensations et même avoir des pensées conscientes. La différence est qu’elles sont profondément concentrées et peuvent être plus réceptives aux suggestions positives.

La transe hypnotique est un outil puissant qui, lorsqu’il est utilisé correctement, peut aider à réaliser des changements positifs et à accéder à des ressources intérieures. Mais comme pour tout outil, il est essentiel de le comprendre correctement et de dissiper les mythes qui l’entourent.

La réalité derrière ces mythes :

Une fois que l’on regarde derrière le rideau, la réalité est bien moins sensationnelle, mais tout aussi fascinante. Alors, qu’en est-il vraiment de ces mythes ? Et comment l’hypnose fonctionne-t-elle réellement ?

Comment l’hypnose fonctionne réellement :

L’hypnose n’est pas une baguette magique, ni un pouvoir mystique. C’est une technique qui facilite un état de concentration profonde et ciblée. Lorsqu’une personne est hypnotisée, elle est en réalité dans un état de relaxation profonde, mais aussi de grande alerte. Cet état permet d’accéder à la partie subconsciente de l’esprit, où résident nos croyances, nos habitudes et nos émotions.

Le rôle de l’hypnotiseur est de guider le client dans cet état et d’utiliser des techniques spécifiques pour l’aider à réaliser des changements positifs. Cela peut impliquer de donner des suggestions positives, d’utiliser des métaphores, ou même de guider le client à travers des souvenirs ou des expériences passées pour résoudre des problèmes actuels.

Les limites éthiques et pratiques de l’hypnose :

L’hypnose est un outil puissant, mais elle a ses limites. Tout d’abord, elle ne peut pas forcer quelqu’un à faire quelque chose contre sa volonté ou ses croyances fondamentales. De plus, un hypnotiseur ne peut pas “lire dans les pensées” ou accéder à des souvenirs cachés. Ce que l’hypnose peut faire, c’est aider les clients à accéder à leurs propres ressources intérieures et à voir les choses sous un angle différent.

Sur le plan éthique, les praticiens en hypnose sont tenus de respecter des codes de conduite stricts. Cela signifie qu’ils doivent toujours agir dans le meilleur intérêt de leurs clients, garantir la confidentialité et obtenir un consentement éclairé avant toute séance. De plus, ils doivent être formés et qualifiés pour pratiquer l’hypnose de manière sécuritaire et efficace.

En fin de compte, l’hypnose est un outil précieux qui, lorsqu’il est utilisé correctement, peut aider les gens à réaliser des changements positifs dans leur vie. Mais comme pour tout outil, il est essentiel de l’utiliser avec respect, compréhension et intégrité.

les bienfait de l'hypnose - ondes cérébrales
les bienfait de l’hypnose – ondes cérébrales

Les bienfaits de la transe hypnotique :

La transe hypnotique, loin d’être un simple tour de passe-passe ou un état mystérieux, est en réalité un outil thérapeutique puissant. Elle a été utilisée avec succès pour accompagner une variété de problématiques, offrant souvent un soulagement là où d’autres méthodes ont échoué. Mais comment cela fonctionne-t-il exactement ? Et quels sont les véritables avantages de cet état modifié de conscience ?

Les applications thérapeutiques :

L’hypnose a une gamme d’applications incroyablement vaste. Elle peut être utilisée pour tout, de la gestion de la douleur à la lutte contre les addictions (en paralèlle d’un suivi medical pour ces deux aspects évidemment), en passant par l‘arret tabac, la réduction du stress et de l’anxiété.

  • Anxiété et stress : L’hypnose peut aider à calmer l’esprit, à réduire les symptômes du stress et à enseigner des techniques de relaxation. En guidant le client vers un état de relaxation profonde, l’hypnotiseur peut introduire des suggestions positives pour renforcer la confiance, la résilience et la tranquillité d’esprit.
  • Gestion de la douleur : De nombreuses études ont montré que l’hypnose peut être efficace pour réduire la douleur chronique, qu’elle soit due à une maladie, une blessure ou une intervention chirurgicale. En aidant le client à se concentrer sur autre chose ou à percevoir la douleur différemment, l’hypnose peut offrir un soulagement significatif.
  • Addictions : Que ce soit pour arrêter de fumer, réduire la consommation d’alcool ou lutter contre d’autres dépendances, l’hypnose peut aider à briser les schémas de comportement négatifs et à renforcer la volonté et la détermination.

Témoignages de clients ayant bénéficié de l’hypnose :

Marie, 34 ans, raconte : “J’ai toujours été une grande stressée, toujours à m’inquiéter pour tout et rien. L’hypnose m’a aidée à trouver un calme intérieur que je ne pensais pas possible. Après quelques séances, j’ai appris à gérer mon stress et à voir la vie sous un angle plus positif.”

Alexandre, 42 ans, explique : “J’ai essayé d’arrêter de fumer pendant des années, sans succès. C’était plus fort que moi. Mais grâce à l’hypnose, j’ai enfin pu briser cette dépendance. Cela fait maintenant six mois que je n’ai pas touché une cigarette, et je me sens mieux que jamais.”

Ces témoignages ne sont que quelques exemples des nombreuses personnes qui ont bénéficié de l’hypnose. Lorsqu’elle est pratiquée par un professionnel qualifié, la transe hypnotique peut être un outil puissant pour le changement et la guérison.

La transe hypnotique au quotidien :

Lorsque l’on parle de transe hypnotique, beaucoup imaginent immédiatement une personne allongée sur un divan, les yeux fermés, plongée dans un état profond, guidée par la voix d’un hypnotiseur. Pourtant, la réalité est que nous expérimentons tous des états de transe naturelle presque tous les jours, souvent sans même nous en rendre compte. Ces moments où notre esprit vagabonde, où nous sommes absorbés par une tâche ou une pensée, sont des formes de transe. Et ces états ont des avantages bien réels pour notre bien-être et notre santé mentale.

Comment nous expérimentons des états de transe naturelle dans la vie de tous les jours :

Vous est-il déjà arrivé de conduire sur une route familière et de réaliser soudainement que vous ne vous souvenez pas des derniers kilomètres parcourus ? Ou bien d’être tellement plongé dans un livre ou un film que vous oubliez tout ce qui se passe autour de vous ? Ces moments, où votre esprit est ailleurs tout en étant pleinement engagé dans une activité, sont des exemples d’états de transe naturelle. Ils sont le fruit de notre capacité à focaliser notre attention d’une manière si intense que le reste du monde semble s’estomper.

Les avantages de la pleine conscience et de la focalisation :

La transe hypnotique naturelle, lorsqu’elle est reconnue et cultivée, peut être un outil puissant pour améliorer notre bien-être quotidien. Voici quelques avantages :

  • Réduction du stress : En nous permettant de nous éloigner momentanément de nos soucis et préoccupations, ces états de transe peuvent offrir une pause bienvenue à notre esprit, réduisant ainsi le stress et l’anxiété.
  • Amélioration de la concentration : En apprenant à entrer volontairement dans ces états de focalisation, nous pouvons améliorer notre capacité à nous concentrer sur des tâches spécifiques, augmentant ainsi notre productivité et notre efficacité.
  • Renforcement de la créativité : Ces moments où notre esprit vagabonde peuvent être des moments de grande créativité. Les idées semblent surgir de nulle part, car notre esprit est libre d’explorer sans les contraintes habituelles de la pensée logique.
  • Développement de la pleine conscience : En reconnaissant et en appréciant ces états de transe, nous pouvons développer une plus grande conscience de nos pensées et émotions, nous aidant à vivre plus pleinement le moment présent.

En fin de compte, la transe hypnotique n’est pas un état mystérieux ou effrayant, mais plutôt une partie naturelle et bénéfique de l’expérience humaine. En apprenant à reconnaître, à apprécier et à cultiver ces moments, nous pouvons enrichir notre vie quotidienne et améliorer notre bien-être général.

Comment se préparer à une séance d’hypnose :

Se lancer dans une séance d’hypnose, surtout si c’est la première fois, peut susciter de nombreuses questions et quelques appréhensions même après avoir lu tout ce que nous venosn de dire sur la transe hypnotique. C’est un voyage intérieur, et comme pour tout voyage, une bonne préparation est essentielle. L’une des étapes les plus cruciales est le choix du bon guide, en l’occurrence, le bon praticien en hypnose.

Choisir le bon praticien :

L’hypnose, lorsqu’elle est pratiquée par un professionnel compétent, peut être une expérience profondément transformatrice. Mais comment s’assurer de choisir le bon praticien ?

  • L’importance des qualifications et de l’éthique :

La formation et les qualifications sont essentielles. Un praticien qualifié aura suivi une formation reconnue et aura acquis les compétences nécessaires pour guider ses clients en toute sécurité à travers l’expérience hypnotique. Mais au-delà des diplômes, l’éthique professionnelle est tout aussi cruciale. L’hypnose est basée sur la confiance, et un praticien doit toujours agir dans le meilleur intérêt de son client, avec respect et intégrité.

  • Comment trouver un praticien de confiance :
  1. Recommandations : Le bouche-à-oreille est souvent l’un des meilleurs moyens de trouver un bon praticien. Si vous connaissez quelqu’un qui a eu une expérience positive avec l’hypnose, demandez-lui de vous recommander son praticien.
  2. Consultez les avis en ligne : Tout comme pour d’autres services, les avis en ligne peuvent vous donner une idée de l’expérience d’autres clients avec un praticien donné. Cependant, prenez toujours ces avis avec une pincée de sel et utilisez-les comme l’une des nombreuses sources d’information.
  3. Première consultation : Lorsque vous avez identifié un praticien potentiel, prenez le temps de le rencontrer, soit en personne, soit par téléphone. Cela vous donnera l’occasion de poser des questions, de discuter de vos préoccupations et de voir si vous vous sentez à l’aise avec lui.

Le choix du bon praticien est une décision personnelle. Faites vos recherches et assurez-vous de vous sentir à l’aise et en confiance avec la personne que vous choisissez. Après tout, l’hypnose est un voyage intérieur, et il est essentiel d’avoir le bon guide à vos côtés.

Avant la séance :

L’anticipation d’une séance d’hypnose peut susciter une multitude d’émotions, allant de la curiosité à l’anxiété. C’est tout à fait normal, surtout si c’est votre première fois. Cependant, quelques préparations simples peuvent vous aider à aborder la séance avec confiance et à en tirer le meilleur parti.

Aborder la séance avec un esprit ouvert :

L’hypnose est une expérience profondément personnelle et chaque personne la vivra différemment. Il est donc essentiel d’aborder la séance sans attentes précises. Laissez de côté les idées préconçues que vous pourriez avoir sur l’hypnose, basées sur ce que vous avez vu à la télévision ou entendu dire. Au lieu de cela, soyez ouvert à l’expérience et laissez-vous guider par le praticien.

Un esprit ouvert ne signifie pas que vous devez accepter tout ce que le praticien vous dit sans réfléchir. Au contraire, c’est une invitation à être curieux, à poser des questions et à explorer vos propres ressentis.

Les questions à poser à votre praticien :

Avant de commencer la séance, il est bon de clarifier certains points avec votre praticien. Voici quelques questions que vous pourriez envisager de poser :

  1. Quelle est votre formation et votre expérience en hypnose ? Cela vous donnera une idée de la compétence du praticien.
  2. Que puis-je attendre de cette séance ? Même si chaque expérience est unique, le praticien peut vous donner une idée générale de ce à quoi vous attendre.
  3. Comment fonctionne l’hypnose ? Une compréhension de base du processus peut vous aider à vous sentir plus à l’aise.
  4. Que se passe-t-il si je ne “tombe” pas en transe ? C’est une préoccupation courante, et le praticien peut vous rassurer sur le fait que l’hypnose est un état naturel que nous expérimentons tous régulièrement.
  5. Comment puis-je me préparer au mieux pour la séance ? Le praticien peut avoir des recommandations spécifiques pour vous aider à vous détendre et à vous préparer mentalement.
  6. Y a-t-il des effets secondaires ou des contre-indications à l’hypnose ? Bien que l’hypnose soit généralement considérée comme sûre, il est bon de discuter de toute préoccupation que vous pourriez avoir.

En posant ces questions, vous vous assurez non seulement de mieux comprendre le processus, mais aussi de renforcer la relation de confiance avec votre praticien. Après tout, l’hypnose est un partenariat, et une communication ouverte est la clé de son succès.

La transe est un voyage intérieur
La transe est un voyage intérieur

La transe hypnotique : Un voyage intérieur à embrasser

La transe hypnotique, ce mot qui a longtemps été entouré de mystère et d’incompréhension, est en réalité une porte d’entrée vers une exploration profonde de soi. Loin des clichés d’une perte de contrôle ou d’une manipulation, elle se révèle être un outil puissant de transformation personnelle. Elle nous offre la possibilité de plonger dans les profondeurs de notre esprit, de revisiter des souvenirs, de guérir des blessures et de forger de nouvelles perspectives.

Chaque voyage en hypnose est unique, tout comme chaque individu l’est. C’est une danse délicate entre le praticien et le client, où la confiance, la curiosité et l’ouverture d’esprit jouent un rôle central. Et si certains peuvent encore hésiter à franchir le pas, rappelons-nous que la curiosité est le prélude à de grandes découvertes.

Alors, si vous n’avez jamais tenté l’expérience, je vous encourage à le faire avec un esprit ouvert. Laissez de côté les préjugés, les peurs et les idées reçues. Embrassez cette opportunité de vous découvrir, de vous reconnecter à vous-même et de vous épanouir.

Et pour ceux qui ont déjà exploré les méandres de l’hypnose, je vous invite à partager vos expériences, vos ressentis, vos découvertes. Car en partageant, nous enrichissons la compréhension collective de cet outil fascinant.

Enfin, si cet article a éveillé votre curiosité, n’hésitez pas à prendre rendez-vous pour une séance d’hypnose. Que ce soit pour résoudre un problème spécifique, pour une exploration personnelle ou simplement par curiosité, l’hypnose a tant à offrir. Embarquez pour ce voyage intérieur, et découvrez les trésors cachés de votre esprit.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Jérémy Doyen, Hypnose Orleans

Jérémy Doyen

Je suis hypnothérapeute et j’exerce à Orléans dans le Loiret. J’ai découvert l’hypnose, il y a quelques années au hasard de certaines rencontres. Sa simplicité et son efficacité m’ont immédiatement passionné et je fais maintenant le plus beau métier du monde en accompagnant les personnes vers leurs objectifs.

Rechercher
Combien dépensez-vous en cigarettes ?
Par mois ? Par an ?